Thermographie

Thermographie infrarouge certificat Q19 APSAD

Confier nous vos contrôles de vos installations électriques par thermographie infrarouge avec délivrance d’un compte rendu Q19.

 

Nous intervenons dans les département de l'Yonne, la Nièvre, l'Aube, la Haute-Marne, la Marne ainsi que la Seine et Marne

 

 

 

Les compagnies d’assurance imposent les vérifications sur vos installations électriques par thermographie. Cela consiste à effectuer un balayage des armoires électriques, ainsi que toutes les machines (armoires et moteurs), les chemins de câbles etc.. par une caméra thermique qui fait ressortir par graduation de couleur en fonction des échauffements électriques. Ces contrôles sont réalisés en fonction d’un document technique APSAD D19. La déclaration Q19 de contrôle d’une installation électrique par thermographie infrarouge est prévue à la clause n°27c des traités d’assurance incendie de l’APSAD.

Le CNPP à délivré à Monsieur Sébastien BACHOTET, gérant du CABINET DES EPRIS, une attestation de compétence pour le controle des installations électriques par thermographie infrarouge, lui permettant de délivrer des comptes rendus de contrôle Q19 à l'issue du Jury qui s'est tenu le 11/06/2013.

Attestation de compétence sous le n°: TIR 09.001.B

 

Thermographie infrarouge

Contrôle d’installations électriques suivant référentiel D19 APSAD.

Ce document s’inscrit dans le cadre des Traités d’assurance incendie (Risques d’Entreprises et Risques simples – Risques à usage industriel ou commercial) de la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurance) dont le chapitre 27 des Dispositions Générales stipule que, pour les activités présentant des dangers particuliers d’incendie ou d’explosion, ou lorsque le matériel électrique constitue un élément essentiel de l’outil de production, l’assureur peut engager contractuellement l’assuré à procéder, en complément de la vérification annuelle et complète des installations électriques, à des contrôles par thermographie infrarouge, effectués selon la périodicité fixée aux Conditions particulières et selon le Cahier des spécifications Techniques du Document Technique APSAD D19, par un opérateur dont les compétences sont attestées par un certificat d’aptitude délivré par le CNPP.

 

En corollaire à la Disposition Générale 27, la clause 27-C prévoit que l’assuré s’engage à

Fournir à l’entreprise intervenante toutes les informations concernant l’existence et la délimitation des emplacements, zones ou locaux présentant des dangers particuliers d’incendie ou d’explosion ;

Prendre connaissance du rapport de contrôle afin de remédier, dans les délais indiqués dans ledit rapport (critères d’urgence), aux défauts signalés notamment lorsqu’ils sont susceptibles d’engendrer un incendie, une explosion ;

Fournir à la société d’assurance, à sa demande, un exemplaire du rapport de contrôle signé dans son intégralité ;

Communiquer à la société d’assurance un exemplaire de la déclaration de contrôle d’une installation électrique par thermographie infrarouge modèle Q19. Le délai d’envoi du Q19 ne doit pas excéder 15 jours à compter de la date d’envoi de la déclaration par l’opérateur si ce document signale que l’installation présente des priorités d’intervention de degrés 1 et/ou 2 mentionnées au verso de ladite déclaration.

 

But du contrôle par thermographie infrarouge

Déceler et rechercher les températures anormales et/ou les variations excessives de celles-ci

Apporter les éléments de décisions permettant une intervention corrective et/ou préventive pour éviter, par exemple, un court-circuit, une dégradation des matériels considérés, un début d’incendie.

 

Domaine d’application – Textes de références

Domaine d’application : toute l’installation de l’assuré, ainsi que les matériels électriques qui y sont raccordés, sont visés, notamment : les postes de transformation, transformateurs, cellules HT, TGBT, têtes de disjoncteurs, sectionneurs, armoires divisionnaire, armoires BT, coffrets de raccordement, boîtes de dérivation, armoires d’automates, machines tournantes, équipements terminaux, organes de commandes, chemin de câbles, câbles d’alimentation de matériels vitaux….

 

Entreprise Intervenante

l’opérateur intervenant doit avoir obtenu le certificat d’aptitude délivré par le CNPP(1) et posséder une habilitation électrique minimale BR, H1V.

l’opérateur intervenant doit être informé des consignes de sécurité à respecter par l’entreprise utilisatrice à partir d’un document écrit signé par les deux entreprises. (plan de prévention, autorisation d’accès).

 

Entreprise Utilisatrice

L’entreprise utilisatrice mettra à disposition de l’opérateur pendant toute la durée du contrôle un électricien, habilité à intervenir, connaissant l’entreprise et les installations électriques concernées.

L’entreprise utilisatrice prendra toutes les mesures compensatoires pour assurer la sécurité des opérateurs, en particulier aux endroits ou les sécurités auront été retirées (par l’entreprise utilisatrice) pour les besoins des examens thermographiques.(dépose des écrans plexi, des plastrons…)

L’accessibilité des matériels et équipements sera assurée selon les indications éventuellement fournies par l’entreprise intervenante.

L’entreprise utilisatrice fournira à l’entreprise intervenante, la liste des matériels et installations électriques existant dans l’entreprise. De plus elle identifiera et signalera les éléments dont l’accessibilité semble délicate et/ou difficile.

L’entreprise utilisatrice fournira les paramètres nominaux et usuels de fonctionnement des matériels pour permettre une corrélation avec les paramètres relevés lors du contrôle.

L’entreprise utilisatrice fournira toutes les informations concernant l’existence et la délimitation des emplacements, zones ou locaux présentant des dangers particuliers d’incendie ou d’explosion.

Définition de l’intervention

Mesures

 

Le contrôle s’effectuera sauf nécessité absolue :

Sans coupure de l’alimentation électrique des équipements et matériels

Armoires ouvertes

Protections retirées

Chaque composant présentant une température anormale fera l’objet d’une identification exhaustive et d’une lecture de température directement sur le système de thermographie.

 

Rapport de contrôle

Le contrôle donne lieu à l’établissement d’un rapport dont chaque exemplaire est signé par l’opérateur.

(Source extrait D19 APSAD)